Définition phonétique

Le mot grec phōnḗ , qui peut être traduit par «voix» ou «son», provient de phōnētikós . Ce terme , à son tour, a donné naissance à telephoneticus moderne en latin.

Dans notre >phonétique , qui peut être utilisée comme adjectif ou comme nom. Selon le premier sens mentionné par la Royal Spanish Academy ( RAE ) dans son dictionnaire, le concept permet de faire référence à celui lié aux sons de la parole .

La phonétique, dans ce cadre, peut faire référence aux sons d'une > . Prenons le cas d'un acteur espagnol qui ne comprend pas l'anglais mais qui joue néanmoins un personnage dans un film anglophone. L'artiste mémorise et répète ce qu'il a à dire par la phonétique: c'est-à-dire par son son, sans en connaître le sens.

Dans le domaine de la linguistique , la branche de la grammaire centrée sur l'analyse des processus permettant de produire, de transmettre et de percevoir les signaux sonores qui forment la parole s'appelle la phonétique. En phonétique, il est possible de distinguer entre la phonétique acoustique, la phonétique articulatoire et la phonétique auditive .

La phonétique acoustique, associée à la physique , est orientée vers les caractéristiques de l'onde sonore transmise par un canal. La phonétique articulatoire, quant à elle, apparaît dans la construction du message par l'émetteur qui produit les sons. Enfin, la phonétique auditive analyse le comportement de l’onde sonore dans l’oreille et la façon dont le récepteur interprète ce qu’il perçoit.

On peut dire que l'émetteur, utilisant la phonétique articulatoire, code son message. Le récepteur, quant à lui, le décode par phonétique auditive. La phonétique acoustique, enfin, est associée au canal de transmission.

Références

Auteur: Julián Pérez Porto. Publié: 2019.
cityua.net: Définition de la phonétique (/fonetica/)

Rechercher une autre définition